ما کی هستیم ؟Kush jemi ne ?من نحن ؟Who are we ?Кто мы ?مونږ څوګ یو ؟

Tchétchénie, An III

Lecture Osiris

« La Tchétchénie, c’est comme 1937, 1938 « , me déclare dans son petit bureau moscovite un des dirigeants de Memorial, la plus grande association russe des Droits de l’homme.  » On achève un vaste programme de construction, les gens reçoivent des logements, il y a des parcs où les enfants jouent, des spectacles, des concerts, tout a l’air normal et… la nuit, des gens disparaissent. » C’est ce même homme qui m’a décrit la  » tchétchénisation « , nom donné à la décision prise par Vladimir Poutine en 2002 d’installer un pouvoir tchétchène prorusse fort, principalement composé d’anciens rebelles, dirigé par l’ex-mufti indépendantiste Akhmad-Khadzhi Kadyrov, comme le  » transfert du pouvoir de mener des violences illégales des structures fédérales aux structures locales ». Et il était d’accord que cette  » tchétchénisation  » avait entraîné un réel changement : « Les violences ne sont pas moins cruelles, mais elles sont plus sélectives. » (Note de l’éditeur).

Les ouvrages et documents peuvent être consultables sur place, notamment lors des formations. Pour toute demande d’informations sur cette référence, merci de nous contacter à ressources@centreosiris.org.