ما کی هستیم ؟Kush jemi ne ?من نحن ؟Who are we ?Кто мы ?مونږ څوګ یو ؟

Deuils collectifs et Création sociale

Lecture Osiris

Il est bien difficile de résumer ce volumineux ouvrage, plus impressionnant encore par sa densité et son érudition que par son nombre de pages (320 pages). Son intention est de démontrer que tout sens défunt individuel ou collectif s’assortit d’un processus de deuil et que, de la qualité de ce dernier dépend les nouvelles créations culturelles et sociales. Il convient d’établir une distinction fondamentale entre tragédie mortifère et tragédie créatrice, entre deuils et traumatismes, trop souvent confondus. À la digestion de la perte et à sa lente transformation, créatrice de sens, sont opposés la régurgitation sans mémoire du traumatisme et sa répétition insensée.
À partir de concepts nouveaux tels que celui des deuils congelés ou fossilisés l’auteur contribue à l’intelligibilité de phénomènes aussi disparates que le totalitarisme ou la mondialisation, la violence et le terrorisme ou la contradiction inhérente à certaines formes d’aide humanitaire. Il débusque ainsi l’incidence des deuils inachevés sur les idéologies montrant leur incidence sur la création sociale. Dans ce remarquable ouvrage chacun y trouvera son miel, le monde de la psychiatrie par la description de la consistance psychique de l’expérience traumatique et de ses conséquences, celui des humanitaires par les références aux missions auxquelles l’auteur a participé, celui des érudits par la multiplicité des exemples littéraires et mythologiques, enfin les amoureux des belles lettres par la beauté du style car Jean-Claude Métraux est aussi un merveilleux écrivain…

Les ouvrages et documents peuvent être consultables sur place, notamment lors des formations. Pour toute demande d’informations sur cette référence, merci de nous contacter à ressources@centreosiris.org.