ما کی هستیم ؟Kush jemi ne ?من نحن ؟Who are we ?Кто мы ?مونږ څوګ یو ؟

Rencontre avec Olivier Mannoni le 17/10/03

Osiris organise une rencontre avec Olivier Mannoni, traducteur littéraire depuis la langue allemande, et auteur de l’ouvrage « Traduire Hitler ».

Pendant dix années, alors qu’il avait déjà traduit des dizaines d’ouvrages historiques sur le nazisme et l’antisémitisme, Olivier Mannoni a consacré une partie de son travail à la retraduction de Mein Kampf, une publication encadrée par une prestigieuse équipe d’historiens (Historiciser le mal, une édition critique de Mein Kampf sous la direction de Florent Brayard et Andreas Whirsghing (Fayard, 2021)).

Il raconte, dans Traduire Hitler (Éd. Héloïse d’Ormesson, 128 pages), cette lente descente dans un enfer textuel et intellectuel, les tempêtes suscitées par l’annonce de cette nouvelle édition, la lutte au corps à corps avec une prose confuse et pernicieuse, la nécessité impérieuse de l’affronter, envers et contre tout, avec des instruments qui sont normalement au service du savoir et de l’art. Il évoque les innombrables échos sociaux et politiques qui, depuis, se font entendre autour de lui, dans un monde où les démons semblent, peu à peu, renaître. Il dit aussi ce que cela signifie, pour un traducteur dont le métier est de se confronter aux mots, de vivre pendant des décennies avec l’ombre portée de ce qui reste – mais pour combien de temps encore ? – de l’une des périodes les plus terrifiantes de l’histoire de l’humanité.

La rencontre aura lieu le 17 octobre après-midi de 14h à 17h30 dans les locaux d’Osiris, 10 Bd d’Athènes 13001 Marseille. Les places étant limitées, la rencontre se fait sur réservation.

Le soir à partir de 19h à la Librairie La Touriale (211 Bd de La Libération 13004 Marseille), Olivier Mannoni présentera son ouvrage Traduire Hitler.

Quelques mots sur l’auteur : né en 1960, Olivier Mannoni est traducteur d’allemand. Récipiendaire du prix Eugen-Helmlé, il a fondé l’École de traduction littéraire en partenariat avec le CNL et a présidé l’ATLF (L’Association des traducteurs littéraires de France). Traducteur de plus de deux cent titres, il est aussi critique littéraire et biographe. Spécialisé dans les textes sur le IIIe Reich, on lui doit la traduction du Journal de Goebbels, et le terrible La Médecine nazie et ses victimes d’Ernst Klee. Entre 2011 et 2021, il s’est attelé à la réédition critique et contextualisée de Mein Kampf d’Adolf Hitler.