ما کی هستیم ؟Kush jemi ne ?من نحن ؟Who are we ?Кто мы ?مونږ څوګ یو ؟

L’exil est un paysage…

Bienvenue sur notre nouveau site internet !

L’exil est un paysage, une constellation étrange, menaçante et effrayante.
L’exilé traverse un paysage qui se transforme, se déplie au fil du trajet : tantôt proche, tantôt lointain, tantôt ombre, tantôt lumière, tantôt chaleur, tantôt froideur, tantôt pluie, tantôt poussière, tantôt noir, tantôt couleur, tantôt désolé, tantôt peuplé.

Le paysage est contournement.
L’exilé loin des routes, entre plaines et montagnes, traversant les prairies comme les forêts, évitant les hommes, leurs habitations, leur inhospitalité ou au contraire, sur les routes empruntées, caché sur les bateaux, sous les camions, dans les coffres des voitures. Et toujours dans la peur.

Le paysage est violence, la somme de toutes les peurs.
Le paysage est souffrance pour le corps et l’esprit.

Le paysage est multiple, il compose avec animaux et humains, machines et biens, minéral et végétal.
Le paysage est totalité qui contient le visible et l’invisible, le manifeste et le latent, le silence et le bruit.

Le paysage est lignes d’erre, surface défroissée, espace chaotique.Le paysage est une expérience personnelle.
Le paysage est promesse d’un monde meilleur.
L’exil est un paysage.

La traversée du paysage est sans doute ce qui nous rapproche le plus de l’exilé sans avoir besoin d’évoquer les violences de toutes sortes auxquelles il a été confronté.

Dans son déplacement l’exilé franchi entre frontières naturelles et frontières politiques, un territoire continu, illimité, toujours changeant, vacillant. Cette transformation du paysage à soi-même conduit l’exilé à une métamorphose de tout son être, plutôt une anamorphose, une déformation du corps et de la psyché l’exposant à la souffrance au risque d’une atteinte de son identité.

Pour ce nouveau site internet nous avons demandé à l’illustratrice Hélène Georges d’imaginer quelques variantes d’un paysage à la fois tranquille et inquiétant. Benoit Guillaume a conçu un logo, comme un nuage bienveillant, une peau contenante et protectrice.

Enfin  lrtrln a développé ce site en prenant en compte les dernières normes d’accessibilité et d’éco-conception. Merci à tous les trois !

Dans ce site nous avons rajouté aux sections Association et Centre de soin deux nouvelles Osiris Interprétariat et Centre Ressources. Elles témoignent du développement de nos missions.

Deux nouvelles rubriques Actualités et Médiathèque. La première apporte une information sur les différents événements que nous initions et/ou auxquels nous participons, la seconde concerne les ressources documentaires dont nous disposons pour nous-mêmes mais aussi pour les étudiants et chercheurs qui nous sollicitent.

Nul doute qu’à l’avenir le site du Centre Osiris connaisse d’autres évolutions. Elles sont l’expression des différents projets de notre association. Osiris se construit pas à pas depuis plus de vingt ans dans un environnement socio-politique qui tourne le dos, lentement mais sûrement, à toutes les formes de justice et d’humanité. Il nous appartient alors de poursuivre nos missions en accord avec nos convictions en nous attachant à porter des réponses appropriées aux exilés que nous accueillons comme aux professionnels avec qui nous sommes en lien.