Comptes de bilan et de résultat

Rapport financier

Rapport général

L’exercice 2017 est le premier qui soit au plus près représentatif de notre activité, telle que nous la souhaitions depuis quelques lunes !
Il affiche un excédent de 2 038 € contre 1 889 € en 2016.

Les produits

Les subventions qui nous ont été attribuées pour 2017 s’élèvent à 638 000 €, soit une hausse de 254 188 € par rapport à 2016.
En effet, une Convention Pluriannuelle d’Objectif a été signée avec l’ARS PACA et nous avons perçu 500 000 € en juillet.
Viennent ensuite :
-  100 000 € du Ministère de l’intérieur (« Immigration et asile ») ;
-  15 000 € du Conseil Régional PACA (Aide aux activités permanentes de l’association) ;
-  10 000 € de la DRJSCS (Intégration et accès à la nationalité française) ;
-  8 000 € du Conseil Général des Bouches-du-Rhône (Direction de la santé publique) ;
-  5 000 € du Centre Primo Levi (Aide du Ministère de la santé en faveur Réséda).

Le secteur des prestations de formation à l’extérieur a plus que doublé cette année (33 258 €).

Les donateurs particuliers nous ont soutenu à hauteur de 21 566 € en 2017 et nous leur en sommes très reconnaissants.
Nous comptons aujourd’hui 35 adhérents.

Les reprises de provisions pour risques s’élèvent à 6 000 € contre 25 000 € en 2016.

Les charges

Nous avons profité d’une trésorerie confortable pour réaliser quelques dépenses nécessaires au travail d’une équipe renforcée :
-  Les investissements concernent du matériel informatique pour un montant de 6 781 € ;
-  Les postes d’entretien, de maintenance et de petit équipement ont beaucoup augmenté : achat de petit rangement, de câbles de connexion, combinés téléphoniques… mais devraient baisser notablement l’an prochain ;
-  Les amortissements s’élèvent à 18 536 €.

Les dépenses de loyer, charges locatives, assurance et énergie restent inchangées à 14 344 €.
Cependant, compte tenu de l’augmentation de l’activité des formateurs et de notre volonté d’être présents auprès de nos partenaires, nous avons engagé des frais supplémentaires :
-  location de salle et de matériel pour 2 533 € ;
-  frais de déplacement et de participation à des réunions ou colloques pour 11 430 € ;
-  frais de communication et de visibilité pour 2 890 € ;
-  les frais postaux, de téléphonie et de documentation sont stables ;
-  les frais bancaires ont encore chuté de près de 300 € ;
-  les honoraires d’avocats spécialistes du contentieux FER/FAMI sont en forte baisse (-11 878 €) et ceux des cabinets comptables tout à fait constants ;
-  nous avons distingué les honoraires de supervision, soit 3 120 €.

Du fait des nouvelles embauches et de l’augmentation du temps de travail des salariés déjà présents :
-  Les charges de personnel grimpent de 202 720 € à 334 659 €, soit une augmentation de 65 % ;
-  Les facturations interprètes se montent à 62 142 €, soit + 29 %.

Nous n’avons pas enregistré de nouvelles « perte sur exercices antérieurs », ni de « provisions pour risques ».

La trésorerie

Tout comme l’an dernier, nous n’avons eu aucun problème, ce qui nous a permis d’engager des dépenses laissées en attente. Nous gardons cependant à l’esprit qu’une bonne trésorerie peut fondre rapidement…

Perspectives 2018

Suite à la signature définitive de la Convention Pluriannuelle d’Objectifs avec l’ARS PACA nous sommes assurés de 500 000 € pour l’année 2018 sur les 670 000 € du budget prévisionnel.
Nos bailleurs traditionnels diminuent leurs contributions et les formations payantes dispensées par Osiris seront probablement moins nombreuses.
Dans ces conditions, et sachant que nous allons rémunérer l’ostéopathe jusque là bénévole, nous devons étudier au plus juste les conditions d’embauche d’un administrateur et la possibilité de trouver des locaux supplémentaires, peut-être destinés au pôle interprétariat.
La difficile question de l’équilibre du budget est loin d’être entièrement résolue.

Affectation du résultat

Le bénéfice de 2 038 € pourrait être inscrit en report à-nouveau.

Eliane AMIOT, Trésorière