Bibliothèque d’Osiris

La bibliothèque d’Osiris constitue depuis quelques années, un fonds documentaire en relation, avec les activités de l’association. 

Conçue de manière empirique, elle n’a pas de visée exhaustive mais partielle. Elle est d’abord, à travers le choix des documents proposés, l’expression en mouvement des préoccupations et des réflexions des adhérents de l’association comme de l’équipe de soins. Elle représente une source de références multiples auprès de laquelle chacun peut y trouver des informations et acquérir des connaissances.

La bibliothèque collecte des documents relevant des sciences humaines ... mais aussi des œuvres de fiction, des récits, des témoignages, des documentaires etc.
La bibliothèque constitue un outil de travail indispensable pour les membres de l’association (adhérents et salariés) et à ce titre participe du projet d’(in)formation du centre.


  • Sciences humaines
  • Pourquoi la guerre ?
  • Lettre de Sigmund Freud à Albert Einstein in « Anthropologie de la guerre », Sigmund Freud/Alain Badiou, Paris : Fayard, 2010, coll. Ouvertures bilingue, 350 p., Paris : Le Livre de Poche, 2011, 320 p.
  • Cette lettre est une réponse à une proposition de correspondance d’Albert Einstein, alors membre de la Commission Internationale de la Coopération Intellectuelle1. Einstein pose le problème de la sauvegarde de la paix et propose à son ami Sigmund Freud d’y apporter des solutions sous l’angle de la (...)
  • Roman
  • Assommons les pauvres
  • Shumona Sinha, Paris : Éd. de l’Olivier, 2011, 158 pages
  • Le titre de ce roman reprend celui d’un poème en prose écrit par Charles Baudelaire. Le roman s’appuie sur la situation des demandeurs d’asile, provenant comme l’auteure de l’Inde. Leur objectif est l’efficacité pour obtenir le statut et à cette fin, de forcer l’administration à recommander l’octroi de (...)
  • Document
  • Contre la Torture
  • Pierre-Henri Simon, Paris : Seuil, 1957, 124 p.
  • Pierre-Henri Simon, homme de lettres (Saint-Fort-sur-Gironde 1903 - Ville-d’Avray 1972), Professeur de lettres à l’université catholique de Lille, puis à l’école des hautes études de Gand, enfin à la faculté des lettres de Fribourg, il est également critique littéraire au Monde de 1963 à sa mort. Après (...)
  • Jeunesse
  • Le Trou
  • Annie Agopian et Alfred, Paris : Le Rouergue en coédition avec la Croix Bleue des Arméniens de France, 2010, 64 p.
  • " Ça n’a rien à voir " On voudrait juste ne plus entendre cela Juste qu’ils ne soient plus abandonnés dans le déni Juste qu’ils dorment enfin les yeux dans les étoiles Dans le profond et le calme de nos mémoires. Beaucoup sont morts, d’autres ont fui, tous sont tombés dans un trou de mémoire. Au détour (...)
  • Bande dessinée
  • Gorazde
  • Joe Sacco, 2001, 2004, Ed. Rackam
  • « Je me suis rendu quatre fois à Gorazde entre fin 1995 et début 1996 et j’ai passé l’équivalent de quatre semaines là-bas. Au moment de mon arrivée, les gens de Gorazde avaient déjà enduré trois ans et demie de guerre. Ils avaient été violemment bombardés, avaient été pratiquement affamés et s’étaient (...)
  • Document
  • Bilal, sur la route des clandestins
  • Fabrizio Gatti, Paris : Liana Levi, 2008, 478 p.
  • Récit d’un journaliste infiltré. Ils s’appellent Billy, Jonathan, Moses, James, Joseph. Tous ou presque originaires d’Afrique sub-saharienne. Plus précisément, des pays du Golfe de Guinée : Libéria, Ghana, Nigéria, Cameroun notamment. Un jour, ils sont partis de chez eux. D’abord en pensée, sans quitter (...)
  • Document
  • Le Fourgon des fous
  • Récit de Carlos Liscano, Paris : Belfond, 2006.
  • « Le prisonnier tient le coup parce que le corps a une capacité de résistance infinie. Si son corps ne résiste pas, il meurt. Fin de la torture. Mais d’abord, bien plus fort et nécessaire que la capacité du corps à supporter la douleur, il y a quelque chose qui fait que le prisonnier tient le coup. Ce (...)
  • Document
  • Se taire est impossible
  • Jorge Semprun et Elie Wiesel, Paris : Mille et une nuits/Arte, 1995.
  • « Elie Wiesel : Combien d’histoires ne sont pas racontées parce qu’il n’y a pas eu de survivants. Jorge Semprun : Combien d’histoires ne sont pas racontées encore aujourd’hui parce que certains survivants ne parlent pas. Parce que nous sommes une minorité à parler. Quels que soient les efforts, quelle (...)
  • Sciences humaines
  • La Victime dans tous ses états
  • Anne-Françoise Dahin, Bruxelles : Fabert, coll. Yapaka, 2013, 62 p.
  • Un petit livre pour nous rappeler l’évolution de la figure de la victime de la victime martyre à celle du témoin. La victime, figure emblématique de notre société, est analysée dans ses dimensions singulière et sociale. Sur un plan psychique se sentir victime, être victime, revendiquer le statut de (...)
  • Document
  • Le Demandeur d’asile
  • Gaspard-Hubert Lonsi Koko, Paris : l’Egrégore, 2005, Coll. Document/Réalité..
  • Léopold Mwana Malamu est membre, dans son pays d’origine situé au coeur de l’Afrique centrale, d’un mouvement clandestin qui s’oppose de la manière la plus efficace et la plus habile possible à la dictature du régime en place. Il est arrêté, torturé. Il finit par gagner l’Europe : l’Italie d’abord, (...)
0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 140