Joseph Conrad, Nostromo, 1992, p. 362.
Et il ne pouvait pas oublier le père Beron et sa phrase monotone : « Allez-vous avouer, enfin ? » qui parvenait jusqu’à lui, réitérée de façon aussi redoutable que la clarté de son sens, à travers l’incohérence délirante provoquée par l’insupportable souffrance. Il ne pouvait pas oublier.