Formation : Le travail avec un interprète professionnel

PREAMBULE
De nombreux professionnels accompagnants des personnes d’origine étrangère sont confrontés à la « barrière de la langue ». Recevoir une personne non francophone en entretien nécessite alors la présence d’un interprète pour rendre possible la communication verbale.
De fait, le dispositif habituel de l’intervenant (médical, social ou éducatif..) se trouve modifié ; ce qui demande de repenser le cadre professionnel et de définir la place et la fonction de chacun.
La place de l’interprète est spécifique, il permet le passage entre deux langues, entre deux cultures, mais il est souvent plus qu’un traducteur. Médiateur entre l’intervenant et la personne reçue, il facilite le lien de confiance. Sa position est déterminante et délicate, elle participe au dispositif d’accompagnement proposé et nécessite d’être pensée avec l’intervenant.

VOS QUESTIONS ?
Comment recevoir en entretien une personne dans une autre langue _ Quels aménagements du dispositif sont nécessaires pour travailler en binôme avec un interprète ?
Quels sont les effets et les bénéfices sur la pratique d’un accompagnement à deux intervenants ?

PUBLIC
Tout professionnel menant ou susceptible de mener des entretiens ou des consultations avec des personnes non (ou peu) francophones.

OBJECTIFS
- ­‐ Améliorer l’accueil et l’accompagnement des personnes non (ou peu) francophones.
- ­‐ Sensibiliser à la pratique d’entretien et d’accompagnement avec interprète.
- ­‐ Appréhender les compétences et les fonctions de l’interprète.
- ­‐ Favoriser une collaboration efficace entre interprète/accompagnant.

CONTENU DE LA FORMATION
Travailler avec un interprète dans un dispositif d’accompagnement social, éducatif ou thérapeutique : adaptation du cadre, accueil de l’interprète, en fonction du dispositif initial (accompagnement à court ou long terme) et du type d’accompagnement (social, juridique, éducatif ou thérapeutique).
L’interprète professionnel médical et social : Place, fonctions et compétences dans l’entretien et la prise en charge.
Comprendre les effets transférentiels : Nécessité « d’accordage » entre l’interprète et l’accompagnant.

DUREE
2 jours.
INTERVENANTS
Binôme psychologues cliniciens et interprètes.

COÛT
Inscription institutionnelle : 500 €
Candidat libre : 210 €
Etudiant : 140 €
Repas libre le midi.