• Jeunesse
  • Hiroshima, deux cerisiers et un poisson-lune
  • Yoko habite Hiroshima et, chaque année, la terrible histoire de la bombe A revient à son esprit : c’était le 6 août 1945, à 8 h 15. La vieille Tsukiyo a survécu mais elle préfère parler des cerisiers, des grues et du poisson-lune. Impossible qu’ils aient pu laisser une telle bombe tomber sur la ville ! (...)
  • Jeunesse
  • Akim court
  • Akim jour tranquillement avec d’autres enfants et leurs petits bateaux au bord de la rivière Kuma. En fin d’après-midi un bruit sourd et des tirs se font entendre. Dans le village d’Akim les gens se mettent à courir dans tous les sens. Akim court comme les autres. Il veut rentrer à la maison. Mais sa (...)
Mémos - Actus
  • Damas, la bureaucratie de la mort.
  • Professeur de dessin dans une université syrienne Najah Albukai, 49 ans, n’était ni jihadiste ni membre de la rébellion. Dénoncé pour avoir participé à quelques manifestations, il a passé au total, entre 2012 et 2014 un an emprisonné à Damas au « centre 227 », géré par les services de renseignements militaires. Il a été frappé, torturé, humilié. Il a vu des codétenus agoniser pendant des jours à ses côtés. Il a transporté des corps amenés depuis d’autres prisons. Il n’a rien oublié et a tout dessiné.
    (Article publié dans le quotidien Libération lundi 13 août 2018)
  • Damas, la bureaucratie de la mort
  • Séductions du bourreau
  • Ci-contre l’intervention de Charlotte Lacoste, Le témoignage comme genre littéraire en France de 1914 à nos jours, auteur de "Séductions du bourreau - Négation des victimes", (PUF 2010), dans le cadre du colloque international et interdisciplinaire organisé par la Fondation pour la mémoire de la déportation Témoins & Témoignages. Figures et objets du XXe siècle, décembre 2012.
TÉLÉCHARGEMENT