• Document
  • La stratégie des antilopes
  • Succédant au « Temps des Machettes », cet ouvrage est le dernier d’une trilogie consacrée au génocide rwandais. « La Stratégie des Antilopes » observe le retour à la « normale » d’une société civile où se trouvent mélangés bourreaux et victimes. Après la libération massive des anciens génocidaires qui (...)
  • Jeunesse
  • Les Loups noirs
  • C’est une vallée où tous vivent en paix et en harmonie. Lions, cochons, renards, girafes ou poules s’entraident et s’apprécient. Hélas, deux affreux loups, Benito et Augusto espionnent les paisibles animaux et vont rapporter à leur chef, l’abominable Adolphe, que dans la vallée « toutes les couleurs (...)
Mémos - Actus
  • Sera, un destin franco-cambodgien
  • Ci-contre un entretien avec Sera, dessinateur, peintre et sculpteur, à l’occasion de son passage à la librairie la Bouquinerie des Cinq Avenues et avant son intervention à l’issue de la projection de "L’Image manquante" film réalisé par Rithy Panh.
  • Damas, la bureaucratie de la mort.
  • Professeur de dessin dans une université syrienne Najah Albukai, 49 ans, n’était ni jihadiste ni membre de la rébellion. Dénoncé pour avoir participé à quelques manifestations, il a passé au total, entre 2012 et 2014 un an emprisonné à Damas au « centre 227 », géré par les services de renseignements militaires. Il a été frappé, torturé, humilié. Il a vu des codétenus agoniser pendant des jours à ses côtés. Il a transporté des corps amenés depuis d’autres prisons. Il n’a rien oublié et a tout dessiné.
    (Article publié dans le quotidien Libération lundi 13 août 2018)
  • Damas, la bureaucratie de la mort
TÉLÉCHARGEMENT